La lettre de l'AFHYP

S'abonner
Se désabonner

Saisissez l'adresse email :

La période Mesmerienne

1760, un jeune médecin autrichien vient s´installer à Paris pour développer une nouvelle méthode thérapeutique : le magnétisme animal. Franz Mesmer a quitté Vienne et choisi Paris pour exposer sa nouvelle théorie : il existe un fluide qui circule dans l´univers et dans l´homme. Lorsque l´harmonie existe dans la circulation de ce fluide, l´état de bonne santé est là ; lorsque la circulation fluidique est altérée, la maladie s´installe. Il suffit alors que Messmer utilise sa technique de passes magnétiques pour rétablir la bonne circulation et guérir le patient. 

Cette méthode va connaître un grand succès. Le mérite du magnétisme animal est de faire passer l´action thérapeutique du plan divin au plan de l´action personnelle du thérapeute. Certains historiens des sciences médico-psychologiques considèrent Messmer comme le premier médecin scientifique (Ellenberger). Notre méthode n´a rien emprunté à la technique messmerienne. Les héritiers en sont les magnétiseurs qui pratiquent en utilisant la technique des passes magnétiques.